Bienvenue

PJP
Paix et joie !
Cette salutation est celle que saint François d’Assise et ses frères n’ont cessé de répandre dans le monde entier depuis huit siècles maintenant, et elle est celle avec laquelle je suis heureux d’arriver à Vendeville aujourd’hui. Il n’est d’ailleurs pas étonnant de retrouver dans notre église la croix de saint Damien, qui est celle devant laquelle saint François recevra un appel : « va François, et rebâtis mon Église qui tu le vois tombe en ruine ».
La paix, la joie, la simplicité dans les relations, la conversion des cœurs, le service pour nos frères et pour le Seigneur, c’est vraiment l’esprit de saint François avec lequel je vous rejoins maintenant.
Je suis l’abbé Jean-Pierre, le nouveau curé et recteur de Vendeville. Et c’est une grande joie pour moi de vous retrouver aujourd’hui, d’autant plus que je connais bien le Sanctuaire et la... Lire plus
Paix et joie !
Cette salutation est celle que saint François d’Assise et ses frères n’ont cessé de répandre dans le monde entier depuis huit siècles maintenant, et elle est celle avec laquelle je suis heureux d’arriver à Vendeville aujourd’hui. Il n’est d’ailleurs pas étonnant de retrouver dans notre église la croix de saint Damien, qui est celle devant laquelle saint François recevra un appel : « va François, et rebâtis mon Église qui tu le vois tombe en ruine ».
La paix, la joie, la simplicité dans les relations, la conversion des cœurs, le service pour nos frères et pour le Seigneur, c’est vraiment l’esprit de saint François avec lequel je vous rejoins maintenant.
Je suis l’abbé Jean-Pierre, le nouveau curé et recteur de Vendeville. Et c’est une grande joie pour moi de vous retrouver aujourd’hui, d’autant plus que je connais bien le Sanctuaire et la ville de Vendeville, puisque j’y ai passé toute mon enfance ! Enfant, adolescent, paroissien, et maintenant pasteur, je reviens dans le Sanctuaire qui m’a vu grandir humainement et spirituellement.
En effet, c’est à l’âge de cinq ans que ma famille a emménagé avenue des Capucines, et nous y resterons jusqu’à mon départ de la maison paternelle. En ce temps-là, c’est l’abbé Frévin qui était le curé de Vendeville, et c’est à travers cette belle figure du pasteur que je vais découvrir la foi.
C’est encore à Vendeville que je vais rencontrer les jeunes des Scouts Unitaires de France de Ronchin, puis d’autres jeunes d’un groupe de prières, avec lesquels je vais découvrir la Fraternité de Tibériade. Comme l’appel du Seigneur me travaillait à ce moment-là, je vais quitter Vendeville à l’âge de 26 ans pour faire une année de discernement dans cette nouvelle communauté de l’Église catholique. C’est en l’an 2000 que je vais faire le saut en entrant dans l’Église comme missionnaire, et je partirai en Belgique, aux Philippines, au Congo, en Lituanie. Ces années de missions étaient orientées en partie vers les jeunes et les familles, puisque nous organisions des camps, des retraites, des semaines d’évangélisation dans les paroisses, des missions dans les écoles, mais aussi des visites auprès des personnes isolées, et un accueil des pauvres et des petits.
Après 14 années de missions, je suis entré au séminaire pour un nouveau service dans l’Église, à savoir devenir prêtre diocésain. C’est Mgr Ulrich qui m’a ordonné prêtre en 2019, et envoyé pour trois années à Dunkerque. Aujourd’hui, me voici de retour à Vendeville, comme curé et recteur cette fois-ci.
C’est dans l’action de grâce et la reconnaissance que je retrouve mes racines, car je dois tant à sainte Rita et à ce lieu. En ce début de ministère, je me confie à Notre Dame pour qui j’ai une profonde dévotion, mais surtout à Notre Seigneur, lui qui est le vrai Pasteur de ce sanctuaire. C’est humblement que j’arrive dans ce ministère, comme serviteur du Christ et chacun de vous. Priez pour moi, pour cette nouvelle mission. Vous êtes tous dans ma prière.
Paix et joie à tous !

Père Jean-Pierre, Recteur